SNMS

Le grand Livre
169 pages • Dernière publication le 12/04/2019

Dans le cadre de son Action culturelle,
la SACD soutient la création de cet ouvrage
      

HISTORIQUE & ARCHIVES / Les organisations et les institutions partenaires / Page 96 • Publiée le 28/01/2019

L’ART et le SNMS, une histoire commune


 
Accord avec le syndicat des metteurs en scène

En 1946, Gaston Baty (membre de l'ART avec Jouvet depuis des années), alors Président du nouveau Syndicat des Metteurs en Scène, obtient du syndicat des Directeurs de Théâtre que le travail du metteur en scène soit reconnu comme œuvre de l’esprit (voir le compte rendu de l'Assemblée Générale de 1946). Le relevé reprend son importance et devra être déposé à l’Association des Régisseurs de Théâtre. Plusieurs metteurs en scène, André BarsacqRaymond RouleauPierre DuxJean Mercure, donnent l’exemple.

Il faut savoir que les relevés de mises en scène dramatiques antérieurs à 1946 ont été collationnés après la guerre de 1914 et dépassent les 3000 exemplaires. Une liste alphabétique par titre existe, mentionnant le nom de l’auteur, l’année de la création de la pièce, le théâtre où elle a été présentée. Plusieurs relevés différents concernent parfois la même œuvre. Certains d’entre eux sont enrichis de photos, de plans de décors, parfois de maquettes, de plans des lumières, de listes d’accessoires, de mobilier et de costumes, voire de conduite sonore. La consultation de ces mises en scène est libre.

Après 1946, compte tenu de la reconnaissance à partir de cette date du droit d’auteur du metteur en scène, ils sont sous le contrôle direct de l’Association et leur consultation est soumise à l’autorisation des ayants droit. Ces relevés, actuellement en cours de numérisation, sont les œuvres notamment des metteurs en scène de l’après-guerre ayant toujours soutenu l’Association de la Régie théâtrale. A quelques exceptions près, depuis 1975, ces relevés sont sont exécutés en captation vidéo du spectacle, avec une seule caméra, plein cadre, sous la direction de la Théâtrothèque de l’Association... Mais aujourd’hui le plus souvent ils sont déposés auprès de la SACD. 





Danielle Mathieu-Bouillon, Anne Delbée (Présidente d'honneur), Cyril Le Grix                                    Danielle Mathieu-Bouillon, Anne Delbée (Présidente d'honneur), Cyril Le Grix 

C'est dans le cadre de cette étroite collaboration que le 12 décembre 2016, sous la Présidence de Panchika Velez, les archives du SNMS entrent dans les collections de l’A.R.T

 




Commentaires :

Jean-François Prévand  

Il est à noter que pour les services de l’ART la reconnaissance du droit d’auteur du metteur en scène date de 1946 (et non de la loi  de 1957 sur la propriété intellectuelle, comme il est habituel de le penser). En effet en 1946, Gaston Baty, président du Syndicat des Metteurs en Scène et membre éminent de l’ART, avait réussi à faire écrire dans la convention collective de 1945, confirmée en 1946, que le metteur en scène avait le statut de COLLABORATEUR DE CREATION. Chaque mot ayant son importance, cela mettait le metteur en scène pour la première fois dans un texte officiel dans la position de co-auteur du spectacle.
 Merci, Gaston Baty.



Mots clés :

SNMS Baty Gaston Barsacq André Rouleau Raymond Mercure Jean Dux Pierre ART Jouvet Louis Syndicat des Directeurs de Théâtres Privés Régie Régisseur

Envoyer un commentaire