SNMS

Le grand Livre
175 pages • Dernière publication le 12/09/2019

Dans le cadre de son Action culturelle,
la SACD soutient la création de cet ouvrage
      

LE METTEUR EN SCENE DANS LE PAYSAGE D'AUJOURD'HUI / Le statut juridique et social du metteur en scène / Page 5 • Publiée le 09/02/2018

Le statut du metteur en scène et la Loi Lang de 1985

Loi du 3 juillet 1985, dite Loi Lang

Cette loi ne concerne pas directement les metteurs en scène.

Elle établit notamment la liste des professions susceptibles de percevoir un droit de suite, appelé « droit voisin » du droit d’auteur, sur tout enregistrement (audio, vidéo…) de leur travail.

Figurent donc dans cette liste tous les artistes interprètes : comédiens, danseurs… ainsi que les musiciens d’orchestre.

Seront ainsi fondées l’ADAMI (pour les comédiens) et la SPEDIDAM (pour les musiciens) afin de pouvoir percevoir ces droits.

Les metteurs en scène ne sont pas cités puisque qu’ils sont déjà « couverts » par le droit d’auteur à part entière.

Toutefois cette loi présente pour les metteurs en scène un double intérêt :

• elle permet de tracer une ligne claire entre les artistes interprètes et les artistes auteurs.

• elle réaffirme "en creux" la spécificité des metteurs en scène et constitue une pierre blanche supplémentaire dans la reconnaissance définitive de leur statut d’auteur.



Mots clés :

Loi Droit d'auteur ADAMI SPEDIDAM

Envoyer un commentaire