SNMS

Les membres
fiche

Formé au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris, entre autres par Pierre Debauche et Claude Régy, il est tout d’abord acteur au théâtre : Molière, Shakespeare, Hugo, Goldoni, Schiller, Voltaire, Lorca, Albee, Green, Beckett, 37 ans qu’il a écrit, Oedipe de Voltaire, et nombre de textes contemporains... Il a également beaucoup tourné, surtout pour la télévision.

Parallèlement à ses études au Conservatoire, il se tourne vers la mise en scène, en dirigeant deux troupes, l'une avec laquelle il monte déjà des auteurs comme Shakespeare (La Nuit des Rois) ou Goldoni (Les rustres) et l'autre avec qui il crée une dizaine de spectacles en écriture collective.

En 2000, désireux d'une structure dans laquelle il peut recentrer et continuer à définir son travail, il créé La Compagnie Ah.

Que ses créations soient à partir de textes contemporains ou classiques, il cherche avant tout la résonnance à notre époque. Son goût pour l’international le porte vers le brassage des cultures et de « la » Culture.

Avec Un Songe d’une nuit d’été, d’après Shakespeare et Purcell, il franchit une nouvelle étape dans sa démarche artistique et affirme son goût pour les arts croisés, autre forme de métissage : la musique, le chant, la danse, le langage du corps en général, tout lui devient nécessaire et vital sur un plateau. 

Avec la Compagnie Ah, il poursuit un chemin "d'homme de troupe". Il croit profondément en cette notion, tout en visant - ce qui en est un corollaire -"le spectacle complet".

 

QUELQUES CREATIONS : La Nuit des Rois (Shakespeare) - La Colline aux esprits (écriture collective) - Très créateur (écriture collective) - Les Pas perdus (D. Bonal) - 12 Hommes en colère (R. Rose) - Baroufe à Chioggia (Goldoni) - Quand le monde était vert ou la fable du Chef indien (Sam Sheppard) - Les Fourberies de Scapin (Molière) - La Flûte enchantée (Mozart) - Zoumourroud, l’escale qui devint roi (H. Hamdane, A. Herbez) – Le Sac du désert (écriture collective) - Un Songe d’une nuit d’été (Shakespeare/Purcell) – Arromanches (Daniel Besnehard)