SNMS

le syndicat
actions

Négociation en cours avec l’AFDAS

Négociation en cours avec l’AFDAS pour la formation professionnelle continue des metteurs en scène.

A l’automne dernier, nous avons contesté, auprès de la direction de l’AFDAS, l'incohérence des conditions de recevabilité à la formation des metteurs en scène car elles sont à ce jour calquées sur celles des techniciens du spectacle vivant, ce qui est inacceptable pour nous puisque le metteur en scène est un artiste dont le statut dans le Code du Travail est clairement défini dans l’article L7121-2 (Modifié par LOI n°2016-925 du 7 juillet 2016 - art. 46). En aucun cas, il ne peut donc être considéré comme un technicien.

La direction de l’AFDAS a bien pris en compte cette contestation qu’elle juge légitime et l’a relayée auprès du conseil paritaire des intermittents du spectacle, qui a eu lieu le 30 novembre.  Il est essentiel pour le SNMS de reconsidérer totalement ces conditions de recevabilité à l’aube de la réforme de la formation professionnelle (1er janvier 2019) qui lèsent actuellement les metteurs en scène. Nous demandons que l’ensemble des conditions de recevabilité d’une part et des modalités de prise en charge d’autre part soient réinterrogées.

Nous vous tiendrons informés de la réponse de ce conseil paritaire.


Rencontre avec Bruno Julliard - Mairie de Paris

Le 26 juin 2015, Panchika Velez, Présidente du SNMS, accompagnée de Jean-Paul Tribout, 1er secrétaire général adjoint de l’ADAMI, Tessa Volkine, co-présidente des Actrices Acteurs de France Associés, Denys Fouqueray, délégation générale du bureau national du Syndicat Français des Artistes Interprètes, Joëlle Dupuy, direction du Syndicat National des Arts Vivants Ile de France, Armand Eloi, trésorier adjoint du SNMS ont eu rendez-vous avec Bruno Julliard, à la Mairie de Paris à propos du devenir des Théâtres d’arrondissement de Paris. 

 
 

Soutien au Théâtre de l'Aquarium

En juillet, le SNMS a apporté son soutien au Théâtre de l’Aquarium, en grande difficulté, a signé la pétition de soutien et engagé ses adhérents à le faire.


Affaire Hans Peter Closs

Le SNMS a apporté son soutien à Hans Peter CLOOS qui a gagné son action contre une société de production et un théâtre qui l'avaient remercié et remplacé par un autre metteur en scène alors qu'il s'apprêtait à faire la mise en scène d'une pièce de théâtre en 2013.
Cette société de production et ce théâtre ont été condamnés à lui verser des dommages et intérêts.
Ce résultat est très important pour notre métier si souvent contesté.

Affaire Ortiz

En octobre 2011, le SNMS a poursuivi une compagnie qui ne s'était pas acquittée de ses obligations sociales envers un jeune metteur en scène, Gonzalo Ortiz, ne lui avait pas payé les salaires convenus au contrat, allant jusqu'à supprimer toute rémunération pour ses prestations en Avignon. Cette compagnie avait également requalifié ses cachets de metteur en scène en cachets de comédien.

Le 15 décembre 2011, le tribunal des Prudhommes de La Rochelle a rendu un jugement exemplaire, répondant pratiquement en tous points aux requêtes de notre avocat Maître Bironne.

Nous publions ici les attendus de ce jugement afin que vous puissiez prendre connaissance de tous les détails d'une décision qui donne une pleine légitimité à notre action.


En savoir plus