SNMS

Les membres
fiche

LA RIMB
Le destin secret d'Arthur Rimbaud
La Compagnie Eclats Rémanence est heureuse de vous annoncer la reprise exceptionnelle de son spectacle LA RIMB en région parisienne !

Depuis son passage au Lucernaire en 2012, LA RIMB a essentiellement tourné en province. C'est donc l'occasion pour les franciliens de (re)découvrir le soliloque de Xavier Grall dans la magnifique interprétation de Martine Vandeville.

Le dimanche 14 mai à 15H30
au PLATEAU 31 de GENTILLY
31, rue Henri Kleynhoff 94250 GENTILLY
RER B station "Gentilly" sortie "Rue Romain Rolland"
Le théâtre est à 5 minutes à pied de la station. 

Tarif plein : 15€ / Tarif réduit * : 10€ (*Demandeurs d’emploi, étudiants, +65 ans, familles nombreuses, adhérents à "Rue du Conservatoire". Sur présentation d’un justificatif.)

A l’issue de la représentation aura lieu une rencontre avec l’équipe artistique sous l’égide de "Rue du conservatoire" qui a labellisé le spectacle.

______________________________________________________________________

Le spectacle "La Rimb" est une adaptation pour la scène du texte radiophonique de Xavier Grall

Mise en scène : Jean-Noël Dahan
Jeu : Martine Vandeville
Scénographie / Création Lumières : Julien Peissel
Création sonore : Jean-Marc Istria
Régie Générale : Vincent Tudoce

La Rimb de Xavier Grall est à l’origine une pièce radiophonique, un soliloque de Vitalie Rimbaud - la mère du poète Arthur Rimbaud, surnommée «la Rimb» par son fils. Propriétaire terrienne, veuve, seule dans sa ferme des Ardennes autour de l’an 1900, elle revient sur sa relation à Arthur, mort depuis quelques années. Elle clame que le «vrai» Rimbaud n’est pas le «poète maudit» idolâtré par les littérateurs parisiens, mais celui qui, revenu de ses errements poétiques et adolescents, s’est enrichi en Afrique et a retrouvé la religion. Taraudée par le doute, questionnant l’effet de sa rigidité sur le destin d’Arthur, elle veut cependant, jusque dans la tombe, protéger une mémoire selon elle plus «respectable» de son fils. Ce faisant, enterrant le poète, elle semble elle-même devenir rimbaldienne...

Le spectacle a été créé aux Célestins - Théâtre de Lyon en 2012.

Production : Cie Eclats Rémanence, un spectacle LABEL « Rue du Conservatoire », LABEL sélection « Printemps des poètes », avec le soutien de la Mairie de Paris, de la Mairie de Charleville-Mézières, de la Mairie de Royan, du Théâtre Nanterre-Amandiers, des Célestins - Théâtre de Lyon, du Lucernaire à Paris, de L'Archipel de Fouesnant les Glénan, du Festival du Pont du Bonhomme, d’Arcadi Île-de-France / Plateaux Solidaires (Centre Culturel des Portes de l'Essonne, Plateau 31, Théâtre de l'Opprimé) et du Plateau 31.

Partenaires : Le Pariscope, Télérama, L'Humanité, Le Collectif wild shores, Terre de Brume - Maison d'Edition, le Syndicat National des Metteurs en scène, Radio Campus Paris, Réseau Actes If, RCF radio, Ouest France, LeMonde-fr, Toutelaculture-com, le SNES, Froggy’s Delight, La Théâtrothèque, Le Blog de Marie Ordinis, Allégro Théâtre, L’association pour la presse étrangère.

Plus d'informations sur le site de la compagnie:
http://www.eclatsremanence.com/fr/spectacles-compagnie-theatre/508/la-rimb/