SNMS
Cyril le Grix - président du SNMS

Après le choc de la pandémie et ses violentes conséquences pour nos professions, le SNMS a lancé depuis le début d’année un certain nombre de chantiers afin de mener une meilleure réflexion stratégique. Ainsi nous serons en mesure d’accompagner plus efficacement l’évolution de nos pratiques et par conséquent, de mieux faire entendre notre voix dans la polyphonie du dialogue social. 
 
Parmi ces chantiers :
 

  • Le développement en région du SNMS avec la mise en place de délégués au service de celles et ceux qui travaillent au quotidien dans les territoires et dont le nombre d’initiatives ne cesse d’augmenter et des pratiques se diversifier. C’est aussi pour le SNMS l’opportunité d’améliorer la représentativité des metteuses et metteurs en scène en France.

 

  • Le dialogue renouvelé avec les institutions dont le ministère de la Culture afin de participer pleinement à l’amélioration de l’action publique.

 

  • L’intégration d’un représentant du SNMS au sein de chaque COREPS régional. Le COREPS (comité régional des professions du spectacle) est une instance régionale de dialogue entre les professionnels du spectacle vivant et enregistré et les instances publiques. Il permet aux différentes organisations professionnelles de dialoguer avec les pouvoirs publics en séance plénière et à travers différents groupes de travail consacrés à l’emploi, à la création/diffusion, aux politiques publiques, aux territoires, à la relation au public…

 

  • La création des Assises de la Mise en Scène prévues au dernier trimestre de 2024, dont la matière sera le fruit des deux années de réflexions et d’échanges que nous allons mettre en place dès cet automne autour de plusieurs thématiques avec chacune et chacun d’entre vous. A l’issue de ces premières Assises, nous serons en mesure d’offrir des pistes concrètes afin de mieux accompagner et soutenir l’art de la mise en scène pour les années et décennies à venir, dans un esprit de refondation.

 
Enfin, lors de la prochaine Assemblée Générale du mois de décembre, nous aborderons la question de notre représentativité syndicale. La représentativité d’un syndicat est un critère légal fondamental en France. La définition de la représentativité syndicale est fixée par la loi de 2008 (réforme n°2008-789 du 20 août 2008). La loi exige en effet la qualité de syndicat représentatif pour que celui-ci puisse légitimement s’exprimer au nom de la collectivité des salariés et signer des accords collectifs. Il est important de nous mettre en conformité avec cette loi, c’est la raison pour laquelle, une proposition en ce sens sera portée par l’actuel Conseil d’Administration lors de notre Assemblée Générale. Il s’agit d’une réforme importante pour notre syndicat afin que notre action soit démultipliée.
 
Plus que jamais, notre syndicat permet les échanges, les débats et la confrontation nécessaire des différents points de vue des metteuses et metteurs en scène afin que toutes et tous ensemble, puissions construire l’avenir de notre belle profession.
 
Je vous souhaite à toutes et à tous une très belle rentrée théâtrale.
 
Cyril le Grix, président du SNMS

Après le choc de la pandémie et ses violentes conséquences pour nos professions, le SNMS a lancé depuis le début d’année un certain nombre de chantiers afin de mener une meilleure réflexion stratégique. Ainsi nous serons en mesure d’accompagner plus efficacement l’évolution de nos pratiques et par conséquent, de mieux faire entendre notre voix dans la polyphonie du dialogue social. 
 
Parmi ces chantiers :
 

  • Le développement en région du SNMS avec la mise en place de délégués au service de celles et ceux qui travaillent au quotidien dans les territoires et dont le nombre d’initiatives ne cesse d’augmenter et des pratiques se diversifier. C’est aussi pour le SNMS l’opportunité d’améliorer la représentativité des metteuses et metteurs en scène en France.

 

  • Le dialogue renouvelé avec les institutions dont le ministère de la Culture afin de participer pleinement à l’amélioration de l’action publique.

 

  • L’intégration d’un représentant du SNMS au sein de chaque COREPS régional. Le COREPS (comité régional des professions du spectacle) est une instance régionale de dialogue entre les professionnels du spectacle vivant et enregistré et les instances publiques. Il permet aux différentes organisations professionnelles de dialoguer avec les pouvoirs publics en séance plénière et à travers différents groupes de travail consacrés à l’emploi, à la création/diffusion, aux politiques publiques, aux territoires, à la relation au public…

 

  • La création des Assises de la Mise en Scène prévues au dernier trimestre de 2024, dont la matière sera le fruit des deux années de réflexions et d’échanges que nous allons mettre en place dès cet automne autour de plusieurs thématiques avec chacune et chacun d’entre vous. A l’issue de ces premières Assises, nous serons en mesure d’offrir des pistes concrètes afin de mieux accompagner et soutenir l’art de la mise en scène pour les années et décennies à venir, dans un esprit de refondation.

... continuer la lecture de l'édito réduire

Actus du SNMS

actu du 22/07/2022 
Formulaire de recensement
actu du 04/07/2022 
Disparition du metteur en scène Peter Brook
actu du 15/04/2022 
Atelier labo Lyon - SNMS et Chorégraphes Associé.e.s
actu du 06/04/2022 
Hommage à Jacques Rosner
actu du 08/03/2022 
7 propositions pour le spectacle vivant
actu du 28/02/2022 
Communiqué Ukraine
actu du 28/01/2022 
Lancement du site #Cultureendanger
actu du 15/12/2021 
Cyril le Grix - Nouveau Président du SNMS
actu du 15/12/2021 
Assemblée Générale 2021
actu du 05/11/2021 
Questionnaire AAFA - Tunnel de la comédienne de 50 ans 
actu - Camille Delpech 
Le Barbier de Séville
actu - Camille Delpech 
Léocadia
actu - Alice Faure 
Jambonlaissé
actu - Alice Faure 
Seul(s)
actu - Thierry Atlan 
Vaudeville !
actu - Violaine Arsac  
"Bien au-dessus du silence"
actu - Violaine Arsac  
"La Dernière lettre"
actu - Julien Daillère 
Je t'aime effondrement