SNMS

Les membres
fiche

Après son diplôme de Science Po et un 3ème Cycle en Communication, Violaine ARSAC décide de quitter le monde de l'entreprise pour celui du théâtre. Elle débute son parcours d'abord en tant comédienne avant de se tourner vers l'écriture et la mise en scène. 

En 2011, elle signe pour le Théâtre des Possibles l’adaptation et la mise en scène d'un spectacle de poésie théâtralisée, créé puis repris au Théâtre La Luna pendant les Festivals d'Avignon 2011 et 2012.

Sa deuxième création « Tant qu'il y a les mains des hommes » est un spectacle sur l'Identité d'après des textes d’auteurs et une écriture originale, qui affiche complet pendant le Festival d'Avignon 2014 et 2015, avant de tourner en France et à l'étranger.

A l'automne 2016, elle met en scène la comédienne Sophie Galitzine dans "Je danserai pour toi", un seule-en-scène racontant le questionnement spirituel de cette dernière, au Théâtre de l'Essaion à Paris.

Sa troisième création, « Les Passagers de l'aube », est aussi sa première pièce. Interrogeant les liens entre la science et la spiritualité, notamment via les Expériences de Mort Imminente, elle voit le jour lors du Festival d’Avignon 2017. Une nouvelle version du spectacle est présentée au Festival 2018 et 2019, se joue à Paris au Théâtre 13 en janvier et février 2020, et est actuellement en tournée. Pour ce spectacle, Grégory Corre est nommé aux Molières 2020 dans la catégorie Révélation masculine.

La deuxième pièce de Violaine, sur la justice réparatrice et intitulée « La Dernière lettre », s'est jouée lors du Festival d’Avignon 2021 à Théâtre Actuel, où elle a remporté le Prix du meilleur auteur contemporain du Festival Off d'Avignon 2021 (Avignon à l'Unisson).

Elle prépare la création de « Bien au-dessus du silence » (d'après un corpus de textes de poètes engagés) pour le Festival d'Avignon 2022 et vient de terminer l'écriture de sa troisième pièce, dont la création est prévue en 2023.